Son rôle spécifique en Energie & Développement Durable

L’AMO accompagnera le Maître d’Ouvrage en élaborant un programme à partir du préprogramme de son projet.

  • Il rédigera les pièces administratives permettant de lancer le concours.
  • Il établira un planning, un budget avec la participation d’un économiste.
  • Il déterminera les éléments graphiques à remettre par les équipes.
  • Il participera au choix de l’équipe de conception et de maîtrise d’œuvre.

Dans le cas d’une piscine, c’est un peu plus complexe car le coût de fonctionnement est élevé et les recettes sont toujours négatives. Il faut donc minimiser la perte de revenu en concevant et réalisant un équipement très performant. Depuis quelques années seulement, on sait diminuer le coût des postes énergie et eau de moitié, encore faut-il s’adresser aux bons professionnels.

Dans les faits, l’AMO classique n’a pas la connaissance nécessaire pour réaliser un préprogramme puis un programme qui expose toutes les performances à attendre des futurs équipements. L’AMO devra se faire assister d’un AMO Energie – Développement Durable, lequel devra être de formation un bureau d’études ou  ingénieur « spécialisé en piscine », ayant une très bonne connaissance du Développement Durable (construction, équipements, économie et rejet d’eau.

L’AMO Energie – Développement Durable aura une grande connaissance des techniques performantes utilisées en piscine de façon à hiérarchiser les cibles tenant compte des objectifs du Maître d’Ouvrage et fixer les indicateurs de performances. Ces techniques permettront la déshumidification, le chauffage, la ventilation, le traitement et la filtration de l’eau, la gestion technique du bâtiment. Il devra amener les équipes à récupérer puis utiliser la chaleur de réjection des systèmes thermodynamiques. Il devra savoir appréhender l’efficacité énergétique de systèmes complets ou d’économie d’eau pour vérifier cette prise en compte. Il devra bien connaître la réglementation thermique et sanitaire pour là aussi vérifier sa prise en compte. Il devra connaître les tarifs d’énergie de façon à pouvoir fixer les performances mais aussi les coûts d’exploitation qui seront exigés de la part des équipes de conception concourants.

La notion de coût global est importante en piscine car ce sont les choix qui feront le meilleur coût d’exploitation et la  pérennité des équipements et du bâtiment. L’AMO Energie – Développement Durable devra donc proposer au Maître d’Ouvrage une grille de notation qui tienne compte de cette notion, à cet égard il aura proposé à ce que dans la notation il y ait une note élevée d’attribuée au tableau des consommations et des coûts d’exploitation sur 25 ans à remplir par les équipe de conception.

Accompagnement en « Conception et Réalisation »

Une fois que l’équipe de conception sera en place l’AMO aura terminé sa mission. C’est à ce moment que l’AMO Energie – Développement Durable pourra intervenir en accompagnement du Maître d’Ouvrage, sur la demande de celui-ci, de façon à contrôler le respect des clauses du programme. Il vérifiera que les indicateurs de performance donnés dans le programme soient bien respectés.

Il demandera à ce que lui soit communiqué, phase après phase, la mise à jour du tableau des consommations et des coûts d’exploitation. Les performances ne pourront que s’accroitre et jamais diminuées.

Il contrôlera le 1er indicateur de performance : La simulation dynamique du bâtiment réalisée par l’équipe de conception avec les apports calorifiques d’hiver et d’été en vérifiant qu’ils ne produisent pas de surchauffe de l’air et de l’eau

Il contrôlera le 2ème indicateur de performance : Les compteurs d’énergie et d’eau.

Il contrôlera le 3ème indicateur de performance : L’isolation thermique et l’étanchéité à l’air du bâtiment à l’aide d’une caméra infrarouge. Le test d’étanchéité à l’air réalisé par l’entreprise ou le bureau d’études en ayant la responsabilité.

Il contrôlera le 4ème indicateur de performance : La programmation de la GTB, la chaine des mesures et les algorithmes de corrections automatiques amenant à réaliser un bilan pour optimiser les performances, les historiques, les types de messages amenant à des facilités de maintenance curative ou préventive. Les premiers résultats de consommation d’énergie avec une corrélation sur une période entre les résultats obtenus et le tableau des consommations.

Il contrôlera le 5ème indicateur de performance : La corrélation sur une période de 2 ans, entre les résultats obtenus et le tableau des consommations et des coûts d’exploitation sur 25 ans.

Accompagnement en « Exploitation »

Il demandera à ce que lui soit communiqué le contrat d’exploitation lequel devra comporter une clause d’intéressement,

Il contrôlera le 5ème indicateur de performance : La corrélation sur une période de 2 ans, entre les résultats obtenus et le tableau des consommations et des coûts d’exploitation sur 25 ans.

Alain Garnier a toutes ces compétences requises. Il a fait réaliser en tant qu’AMO Energie – Développement Durable ou a réalisé en tant que bureau d’études de nombreuses piscines et centres aquatiques. Il  a une parfaite connaissance de ce domaine tant en conception, qu’en réalisation et qu’en exploitation.

20 rue Chanteraine 51100 Reims

Tél. : +33 3 26 82 71 04
Fax: +33 3 26 82 48 59